Photo et Philosophie n’ont rien à faire ensemble. A priori.

La photo, chaque photo raconte une histoire. Cette histoire peut être muette, non-dite, sans titre ou avec auteur inconnu. Ou alors cette histoire peut être dite par un titre, une légende, un commentaire ou un texte. Et ce texte est fréquemment un article ou un récit, des fois une nouvelle, quelques fois un roman. Mais presque jamais une pensée, un essai, un conte, une fable, etc. Comme si les mots et la pensée n’arrivaient pas à se détacher de la description visuelle de la photo. Mais qui imaginerait aujourd’hui Pascal écrire ses pensées ou La Fontaine ses fables sans y glisser des photos et poster te tout sur les réseaux ? Personne ou presque.

Voilà pourquoi je cherche des endroits de passages entre la photo et la philo. Sur la route, j’ai compris que la photo pouvait faire bon ménage avec la philo à condition de prendre les chemins courts et de travers comme les contes, les fables, les nouvelles, les fictions, la poésie … qui enjolivent les photos et qui tous font vivre les choses au lecteur spectateur plutôt que de les enseigner magistralement. Alors j’évite les savoirs académiques, théoriques. J’ai également effacé de mes mots leurs jargons et leurs démonstrations longues.

Le chemin est abrupt, long mais vous pouvez déjà vous faire une idée de « vers où il mène, des voies inhabituelles, méconnues qu’il emprunte » grâce à mes premiers projets et travaux présentés ci-après. Bonne visite.

christian j werderer (mai 2019).